Vendanges 2022- Teaser

La vendange 2022…

…s’annonce très belle, du moins pour le moment. Les raisins sont en excellent état, les grappes sont lourdes, et pour le moment, pas trace d’échaudage, le soleil n’a pas fait autre chose que mûrir les baies. Nous avions déjà 3° d’alcool potentiel au 30 juillet dans les blancs de Cuche-Moiselle, et devrions vendanger au 31 du mois d’août, comme le dit la chanson.

Les dates de vendange sont fixées par le Préfet, village par village et cépage par cépage, selon la maturité des raisin, mesurée par le taux de sucre des baies, selon les observations transmises par le réseau MATU. Les quantités à récolter sont fixées, elles, par un accord interprofessionnel entre les vignerons, les coopératives, et les maisons de Champagne. Cette année, ce sera 12.000 kilos hectare, pour faire face à l’accroissement important de la demande de bulles. C’est le plus haut rendement de ces dix dernières années (l’an dernier, c’était 10.000).

Les trois équipes

Les vendangeurs sont organisés en trois équipes :

  • La grande équipe, une trentaine de personnes appartenant aux quatre familles embauchées par Gérard Neuville dans les années 80, maintenant la 4°  génération. Elle travaille normalement 5 jours.
  • La petite équipe, une vingtaine de personnes, deux tiers de champenois et un tiers du reste du monde. Elle travaille normalement deux jours : même les parisiens n’ont pas le temps d’attraper mal au dos !
  • Les camionneurs. Ils sont cinq, leur mission consiste à charger les caisses dans les camions, et les convoyer aux pressoirs. Ils peuvent travailler entre 5 et 7 jours, suivant que les deux équipes travaillent ensemble ou l’une après l’autre.

Être vendangeur dans la petite équipe

La petite équipe 2018, au bas de Cuche-Moiselle. Photo traditionnelle inévitable…

La petite équipe arrive en Champagne la veille de la date d’ouverture des vendanges, vers 20H00, où un dîner l’attend. Quelques voitures partent de Paris, le co-voiturage étant bénéfique au bilan carbone de l’opération, encore qu’il ne soit pas certain que cela suffise à sauver la planète.

A 8h00 le lendemain, nous sommes dans les vignes.

L’hébergement et la nourriture

Nous sommes logés, nourris, et abreuvés sur place, à Beaunay, chez Jean et Maryse, qui sont les vignerons qui travaillent toute l’année la vigne dite des Gras d’huile, à une portée de canon de leur maison.

Le travail

Si l’ambiance est souvent agréable, il s’agit d’un vrai travail, et non de vacances. C’est un peu physique, mais à la portée de tout le monde sauf fragilité particulière du dos. Bien que cela devienne rare, il peut pleuvoir : on vendange quand même !

Dans l’équipe, les raisins sont récoltés par les cueilleurs, équipés d’une épinette (un petit sécateur spécial) et d’un panier. Une fois ce dernier plein (le panier), ils le vident dans des caisses transportées à la brouette par les débardeurs. Ensuite, les caisses sont chargées dans des camions et transportées au pressoir par l’équipe des camionneurs.

Voilà l’équipement à emmener impérativement :

  • une tenue qui ne craint rien (Le port de la cravate est déconseillé.);
  • un pull pour des matins et des soirées qui peuvent être frisquets;
  • un vêtement qui protège de la pluie. On ne sait jamais.
  • quelque chose pour protéger votre tête, chapeau, bob, panama, casque colonial, ce que vous voudrez;
  • de la crème solaire si vous avez la peau délicate;
  • des chaussures adaptées à l’extérieur.

Le salaire

Le salaire brut horaire 2022 est de 10.85 pour les cueilleurs, et de 11,57 pour les débardeurs, leur travail étant un peu plus physique. Ce qui donne environ 100 euros brut par jour. Les frais de carburant ou de train peuvent éventuellement être pris en charge entre Paris et Epernay, mais pas avant notre accord formel préalable.

Covid, variole du singe, typhus des orteils, et autre maladies terrifiantes…

Aucun passe sanitaire, ni aucun certificat d’injection, ne sont nécessaires. Ils sont même un critère défavorable.

Postuler dans la petite équipe

Pour postuler, veuillez nous  adresser un mail. Précisez d’où vous venez, si vous êtes motorisé, si vous avez des places dans votre voiture.

Priorité est donnée aux anciens, puis à la famille, et ensuite dans l’ordre des demandes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.